Voilà une autre découverte : celle d’une région « perdue » au beau milieu du Kasaï…

Et c’est au retour de ce voyage de l’été 2010 que j’ai commencé à « fréquenter » d’autres ONG à l’ONU, que je me suis intéressé de beaucoup plus près à la question des Droits de l’Homme et que je fais partie d’un nouveau réseau de collaborateurs et amis.

Ensemble, et avec d’autres amis appartenant à d’autres cercles d’activités, nous nourrissons de nouveaux projets d’aide et de développement…

Rapport de voyage au Congo 2010

(telecharger ici)